Sunday, June 14, 2009

Finalement, Obama ne détruira pas la Mecque 2 (bof !)


La prophétie islamo-apocalyptique sur Obama n'a plus raison d'être.
La menace est donc annulée.
Disons plutôt qu'elle est ajournée ...
Car vous trouverez toujours des apocalyptisés qui puiseront des "signes", ici et là, pour vous dire qu'il s'agit d'un piège ou d'un tazyin a-shaytan (un embellissement qui n'est qu'oeuvre du Diable).
Heureusement, ces weirdos sont infimes.
Par contre, ils ont toujours cherché des "signes" dans l'histoire ou l'actualité du pays du Grand Satan (entendez les USA).

Oui, souvenez-vous :


C'était durant les années triomphantes du FIS (Front Islamique du Salut), et l'Algérie était cette éprouvette de l'islamisme au Maghreb.
Les discours apocalyptiques étaient très communs puisque, enfin, l'islam allait revenir sur terre.
Les imams reprenaient même, pendant la prière du vendredi, des hadiths sur 3alamaat a-saa3a (littéralement: les signes de l'Heure; c-à-d les signes marquant la fin des temps).

"Un des signes de la fin des temps - disait un iman dans son prêche du vendredi - est que personne n'en parlera, pas même dans les mosquées !", faisant ainsi allusion à une série de ahadiths.

C'est que la victoire annoncée du FIS annonçait la victoire de l'islam tout court, et "logiquement", tant de bonheur sur terre n'appelait que la fin de l'Histoire: les ennemis de l'islam allaient se préparer à contrer ce si légitime et si bon règne d'Allah (oui, c'était toute une époque ...)

C'est dans ce cadre qu'un hadith commençait aussi à circuler: notre sainte religion avait déjà prévue un signe moderne de la fin des temps, à la fois politique et urbanistique et conduisant vers l'identification du jabaruut (tyrannie) des Américains:

C'est le jour où les bergers commenceront à allonger leurs constructions.

(l'extrait de hadith étant أن ترى الحفاة العراة العالة رعاة الشاء يتطاولون في البنيان )

Ces gueux de bergers en guenilles n'étaient autre que des cowboys; quant au fait de construire de plus en plus haut, c'était tout trouvé: n'avaient-ils pas eu l'audace de construire des gratte-ciel ?

(Mohammed, selon certains Hadiths, avait horreur de la construction ... souvenir biblique de Babel ?)

Pour le moment, certains croyants scrutent les signes de l'apocalypse selon l'islam. Pour les plus obtus d'entre eux, ils n'ont pas à s'inquiéter: Obama vient de les rassurer sur le droit au "voilement". Les femmes en "tenues légères", accusées par les fanatiques d'être à l'origine des tremblements de terre (tabaruj) n'ont qu'à bien se tenir...

(photo: Flickr. Artiste: Freeman_TV)

3 comments:

Malak said...

Tout ça c'est bien joli, mais il faut reconnaître que les Musulmans font petits joueurs à côté des apocalypsionados chrétiens, évangélistes en tête. Eux savent comment faire tourner l'entertainment industry pour faire passer le message! Vidéos en tous genres, jeux de rôles, clips rock à décorner les boeufs...
C'est autrement plus classe que la RNB sucrée des chanteurs musulmans!

http://kotaku.com/gaming/clip/bibleman-a-fight-for-faith-trailer-288546.php

Abd El Maakir said...

Salut Malak,
Si le monde musulman était producteur (et innovateur) plutôt que consommateur, il aurait fait pareil.
Il faut savoir aussi que l'apocalyptisme islamique contemporain affiche un éclectisme redoutable: il n'hésite plus à reprendre à son compte la Gematria et se nourrit bien de superstitions protestantes du XVIe siècle dès qu'il est question de parler du Vatican !

Mais pour être plus sérieux, j'ai des doute quand on parle de neocons: on ne lit pas vraiment leurs textes, et de fil en ... légendes, on ne sait plus de qui on parle exactement.

Cet excellent bouquin sur l'Amérique messianique nous rappelle que le néoconservatisme ... est de gauche et cultivé, et non pas religieux du type redneck.

A creuser, comme toujours.

(je dirais, à jardiner)

Lien: http://www.parutions.com/index.php?pid=1&rid=6&srid=63&ida=5426

Abd El Maakir said...

Petit détail technique: les hadiths dont je parle dans ce billet sont plus connus en Afrique du Nord qu'au Moyen-Orient.

La raison est théologique, juridique et éditoriale: ils se trouvent consignés d'abord et surtout dans le grand succès de librairie maghrébin qu'a été Riadh A-salihin de l'imam a-Nawawi (qui ne posait pas de problème d'affiliation d'école juridique).

La version française s'est très bien vendue et par la suite, le Muwata' de l'imam Malek a été progressivement délaissé.

Malgré le côté folklo du délire apocalyptique (et là, je m'adresse à Malak), ce sont toujours des minorités/minorisés qui paient en fin de parcours: les femmes (responsables des tremblements de terre à cause du tabarruj; les gays et les lesbiennes qui font "trembler 'Arch a-Rahman", des ethnies qu'il faut surveiller car, tôt ou tard, elles trahiront, etc.