Saturday, September 19, 2009

L'Aïd: fin de la "faim pour les yeux des autres"

Ma pensée va directement à celles et à ceux qui sont obligé(e)s de se cacher pendant un mois, parce que "sacré" dans les terres d'islam; ces mêmes terres qui ignorent encore massivement la démocratie, la tolérance et les droits de l'Homme.

Ces mêmes terres qui ne vous ne laissent pas le choix.

Ces mêmes terres qui sont les vôtres et où pourtant vous ne cessez de devenir étranger.

Ces mêmes terres où l'on vous préfère le ventre vide, la gorge sèche et le cerveau noyé, même - et surtout ! - si vous n'êtes pas croyant.

Joyeuse libération donc, à vous autres, hommes et femmes qui attendent d'être libres.

Et quant à vous, minorité de croyants tolérants, je vous souhaite un Aïd el Fitr des plus chaleureux. Pour votre patience. Pour votre endurance. Puisse cet exercice vous donner un cœur intelligent pour toute l'année.

(FiTr)

2 comments:

FATIMA said...

je dis que cela sert à rien de jouer avec les notions pour s'opposer à l'islam et oubliez pas que ceux que vous prenez pour modèle n'ont pas été tendre avec nous

Abd El Maakir said...

Pour l'instant, Fatima, ceux qui nous tuent viennent des "nôtres" et agissent au nom de "nos" valeurs.

Et ceux-là, je ne les prends pas du tout pour modèle.